Copier une construction Lego

Le jeu en bref

Les participants sont répartis en deux groupes. Le premier groupe réalise une petite construction avec 20 briques Lego. L’emplacement du deuxième groupe est choisi de manière à ce qu’il ne puisse pas voir la structure. Le premier groupe doit maintenant décrire en mots comment poser les briques Lego, étape par étape, afin que le deuxième groupe puisse réaliser une construction identique. Les questions sont autorisées. La tâche est accomplie lorsque le deuxième groupe a réalisé une construction identique. Ensuite, les rôles sont échangés et on joue à nouveau.

Ce jeu semble simple. Mais comme nous avons tous l’habitude de reproduire des Lego en suivant des instructions illustrées, il est alors assez difficile de se voir dicter les instructions de construction sans pouvoir vérifier quoi que ce soit.

Cette idée de jeu peut également être proposée plusieurs fois en parallèle afin de pouvoir occuper plus de 4 participants en même temps.

Il existe de nombreuses variantes de cette idée de jeu.

Informations détaillées

Un jeu pourScouts, pios, routiers et visiteurs (parents)
Nombre de participants2 à 4 scouts
(Si le nombre est plus important, ce jeu peut être organisé plusieurs fois en parallèle)
Besoin d’encadrement1 chef scout
Durée15 minutes
Frais de matérielCHF 0
Siteau choix (possible à l’intérieur et à l’extérieur)

Matériel nécessaire

  • deux jeux identiques de 20 Legos (ou Duplo ou cubes en bois).
  • 2 radios sans licence (talkies-walkies) ou un autre moyen de communication, de sorte que l’on puisse se parler sans se voir. En alternative, il convient de créer une protection visuelle.

Préparation :

Pour chaque jeu, deux surfaces de travail à peu près planes déterminent l’endroit où les constructions Lego peuvent être érigées. Il ne doit pas y avoir de ligne de vue entre les deux sites. Si l’on travaille avec des radios, les sites doivent être un peu éloignés pour que l’on ne puisse s’entendre que par les radios (donc pas dans la même pièce ou dans des pièces voisines).

Si le jeu est proposé plusieurs fois en parallèle, les surfaces de travail de différents jeux peuvent se trouver côte à côte ou dans la même pièce, à condition que différentes constructions soient à reproduire.

Si des appareils radio sont utilisés, il convient de tester au préalable si une liaison radio avec une bonne qualité de conversation est possible entre les deux surfaces de travail. Dans le cas contraire, le choix du site doit être à nouveau adapté.

Règles du jeu :

Les participants sont répartis en deux groupes. Le premier groupe réalise une petite construction avec 20 briques Lego. L’emplacement du deuxième groupe est choisi de manière à ce qu’il ne puisse pas voir la structure. Le premier groupe doit maintenant décrire en mots comment poser les briques Lego, étape par étape, afin que le deuxième groupe puisse réaliser une construction identique. Les questions sont autorisées.

Lorsque le deuxième groupe pense avoir reproduit l’ouvrage à l’identique, les deux groupes se réunissent et comparent les deux ouvrages. Ensuite, les rôles sont inversés : le deuxième groupe donne une consigne et le premier groupe doit la reproduire.

Typiquement, la communication vocale s’effectue au moyen d’appareils radio sans ligne. Cela permet de séparer les groupes avec une distance suffisante pour qu’il soit impossible de voir par inadvertance l’ouvrage de l’autre groupe. Dans le cas contraire, il convient de mettre en place une forme de protection visuelle.

Au début, seules les deux briques classiques devraient être utilisées comme briques Lego : Les rectangulaires à 2×4 picots et les carrés à 2×2 picots. Celles-ci, en revanche, sont disponibles en plusieurs couleurs. Après avoir joué pour la première fois, le niveau de difficulté peut être augmenté progressivement avec d’autres formes classiques (2×3, 1×4, 1×2) ou des formes spéciales.

Variantes :

Variante « Débutant

Pour ne pas avoir à expliquer au premier groupe à quoi il doit faire attention lors de la construction de l’ouvrage original, il est plus simple que, lors du premier tour, l’ouvrage soit déjà donné (c.-à-d. qu’il soit construit par l’accompagnateur).

Variante « Discipline radio »

Si le jeu est proposé plusieurs fois en parallèle, il est possible d’attribuer à chaque jeu son propre canal radio (fréquence radio) afin que les jeux ne se perturbent pas mutuellement. Ou alors, tout le monde joue délibérément sur le même canal radio. Mais dans ce cas, certaines règles supplémentaires sont nécessaires pour éviter le grand chaos :

Règle de discipline radio 1 : chaque site reçoit un nom unique. Pour chaque communication radio, il faut préciser à qui s’adresse le message et qui parle.

Règle de discipline radio 2: après chaque émission, le groupe auquel on s’adresse ne peut répondre qu’après une interruption de 5 secondes au plus tôt. Cette lacune permet à un autre groupe de s’exprimer de temps à autre.

Ceux qui ne respectent pas les règles de la radio se voient infliger une minute de pénalité par l’animateur, qu’ils doivent attendre avant de pouvoir à nouveau utiliser la radio.

exemple :
Le groupe « Renard » joue avec le groupe « Blaireau » et souhaite expliquer la prochaine étape de construction. Le groupe « Rose » joue en parallèle avec le groupe « Tulipe ». Le dialogue radio pourrait alors se présenter comme suit :

  • « Pour Blaireau, de Renard. Ensuite, placez la pierre jaune à moitié sur la pierre bleue et à moitié sur la pierre rouge. Compris » ?
  • « Pour Tulipe, de Rose. Ensuite, construire une pierre rouge sur la pierre blanche. Compris » ?
  • « Pour Renard, de Blaireau. Nous avons construit la pierre jaune pour moitié sur la pierre bleue et la pierre rouge. Qu’est-ce qui se passe ? »
  • « Pour Rose, de Tulipe ». Pierre rouge construite sur la pierre blanche. Qu’est-ce qui se passe ? »
  • « Pour Blaireau, de Renard. Ensuite, construisez la petite pierre blanche sur la moitié gauche de la pierre jaune. Compris » ?
  • etc.

Dans cette variante, le temps nécessaire est plus important, car il n’est pas possible de communiquer aussi rapidement.

Variante « morse

Au lieu de communiquer par radiotéléphonie, les deux sites communiquent en morse (via des radios ou, à longue distance visuelle, par des signaux lumineux ou des drapeaux en morse).

Cette variante ne convient qu’aux scouts qui savent bien faire du morse. Ce n’est pas le rythme qui est décisif, mais la maîtrise sûre du codage et du décodage des caractères morse.

Dans cette variante, l’ouvrage doit rester très simple afin que les instructions de construction puissent être données avec des messages courts. En outre, il est utile de remettre une feuille avec les abréviations convenues.

Exemples d’abréviations :

BLbrique de Lego bleue
GEbrique de Lego jaune
GNbrique de Lego verte
RTbrique de Lego rouge
WSbrique de Lego blanche
SZBrique de Lego noire
  
KN« Venir ! »
(Vous indiquez ainsi que votre message est terminé et que la station distante doit maintenant répondre)
VE« Compris ! »
(dans le sens de : j’ai reçu et compris ta dernière information !)
PLS AGN« Please again ! » (= « Veuillez répéter ! »)
(demande de renvoi du dernier message)

Un dialogue pourrait alors être

  • Groupe 1 : « GE UND RT IN REIHE KN » (en français dans le texte)
  • Groupe 2 : « VE KN ».
  • Groupe 1 : « BL AUF GE KN ».
  • Groupe 2 : « PLS AGN KN ».
  • Groupe 1 : « BL AUF GE KN ».
  • Groupe 2 : « VE KN ».
  • etc.

A noter en particulier

Des couleurs claires pour les briques Lego
Pour les briques Lego, il doit y avoir différentes couleurs, mais celles-ci doivent être très différentes (c’est-à-dire qu’il ne doit pas y avoir en même temps des briques vert clair, vert moyen et vert foncé qui se ressemblent à s’y méprendre, selon l’âge et la décoloration).

Règles radio standardisées
Dans la variante discipline radio, il faut utiliser les règles radio telles qu’elles sont utilisées au niveau international. Ainsi, les scouts apprennent tout de suite à le faire correctement pour le prochain contact radio JOTA.
La plus importante est la suivante : Toujours dire d’abord à qui s’adresse le message et ensuite de qui il vient (et non l’inverse !):

Le textecorrect est :« Au groupe Renard, du groupe Lapin, … ».

L’erreur serait :« Du groupe lapin, au groupe renard, … ».

Crédits et copyleft

Cette idée de jeu existe depuis toujours. Nous ne savons pas qui en a eu l’idée à l’origine. L’idée du jeu se trouve également dans la collection de jeux JOTA-JOTI sur la page d’accueil de Radio-Scouting http://handboek.pe1mew.nl de Remko PE1MEW, d’où nous avons repris certains conseils. Selon la déclaration de Remko, l’idée du jeu viendrait de la pédagogue hollandaise Mirjam Sterk. La présente version avec toutes les variantes a été élaborée par Pepe HB9EVT.

Cette idée de jeu est publiée sous la licence Creative Commons CC BY-SA. Cela signifie que l’utilisation complète ou partielle des contenus ci-dessus est autorisée dans la mesure où l’auteur et les éventuelles modifications sont dûment déclarés et que la réutilisation sous les mêmes conditions (CC BY-SA) est à nouveau autorisée.